Comment nettoyer une lampe de sel ?

Comment nettoyer une lampe de sel himalaya

Le nettoyage est obligatoire et doit se faire le plus souvent possible, surtout quand la lampe de sel coule. À noter que ce phénomène est tout à fait naturel chez le cristal. En effet, cette lampe a tendance à absorber l’humidité qui l’entoure et on observe souvent des petits dégoulinements à sa surface. Or, ces suintements attirent aussi les poussières et il faut ainsi nettoyer les traces d’écoulement avant qu’elles n’accumulent les saletés et ne deviennent pas ternes. Il faut savoir que la lampe aux cristaux de sel ne supporte pas l’eau à cause des raisons cités ci-dessus. Il n’est donc pas conseillé de la laver, et encore moins de la tremper carrément dans l’eau. Il suffit d’utiliser un chiffon ou une éponge légèrement humidifié pour la nettoyer. Le mieux est de choisir un linge qui ne laisse pas de micro-poils sur la pierre. Ainsi, dès que vous remarquez la présence de coulures, pensez à nettoyer. Pour cela, il faudra d’abord débrancher la prise. Puis, astiquez les parties humides avec un linge plus ou moins mouillé. À noter que l’usage de produits nettoyants comme le savon est fortement déconseillé. Ensuite, utilisez un chiffon sec pour retirer les restes d’humidité. Pour finir, rebranchez la lampe et rallumez l’ampoule, car la chaleur qu’elle dégage permet d’éliminer totalement les derniers résidus d’humidité. Petite astuce : il est possible d’utiliser un séchoir à cheveux pour enlever les coulures et c’est aussi efficace pour éradiquer la poussière. Certains placent aussi les cristaux de sel dans un four légèrement chauffé, ce qui permet de les solidifier pour ainsi éliminer les suintements.

Comment entretenir une lampe de sel ?

Quelques précautions sont à prendre pour réduire les écoulements sur la lampe à sel d’Himalaya. Tout d’abord, la vérification de l’ampoule est très importante. En effet, elle doit être suffisamment puissante pour réchauffer la pierre et faire diminuer les coulures. Pour cela, sa puissance devra être équivalente à la taille et au poids du cristal naturel. À titre d’exemple, pour une pierre de sel de 4 à 5 kilos, il faudra opter pour une ampoule de 15 w, pour les 5 à 10 kilos, il faudra une puissance de 20w. Pour ceux qui pèsent au-delà de 10 kilos, une lampe de 40 à 60 w sera nécessaire. Ainsi, si vous constatez que l’éclairage de l’ampoule commence à faiblir, il vaut mieux la changer. D’ailleurs, si vous remarquez que les suintements s’intensifient, cela veut surement dire que l’ampoule est en disfonctionnement et il faudra régler le problème. En outre, dans le cas où vous comptez ne pas utiliser la pierre durant un certain temps, il faudra la recouvrir de riz ou de dessicant et emballer le tout dans un sachet en plastique. Cela permet de la protéger de l’humidité. Rangez ensuite la lampe dans un endroit qui ne craint pas les éventuelles coulures, juste par précaution. Par ailleurs, d’autres précautions sont à prendre pour éviter les dégoulinements lors de son utilisation. Déjà, évitez à tout prix de la placer dans une pièce humide comme la salle de bain. En été, ce n’est pas grave de la mettre à proximité de la fenêtre, voire même de l’exposer au soleil à l’extérieur de la maison. Par contre, il vaut mieux éviter cet emplacement durant l’hiver et surtout à la saison des pluies. Autre chose à savoir sur la lampe de sel : plus elle sera allumée et moins il y aura d’écoulements, puisque la chaleur de l’ampoule permet l’évaporation des particules humides. Ainsi, l’idéal est de la mettre en fonction en permanence.

N’oubliez pas également de mettre une petite nappe imperméable sous la pierre pour éviter que les coulures n’endommagent vos meubles.

Comment purifier une lampe de sel ?

Du fait est que la lampe de sel aspire les particules négatives de l’air, ce qui lui attribue ses bienfaits apaisants et contre le manque de sommeil, sa purification est nécessaire pour éliminer ces ions négatifs. Cette procédure est effectivement indispensable en lithothérapie. Il faut savoir que dans ce domaine, le sel d’Himalaya est considéré comme le minéral le plus absorbant en énergie négative de la planète. Cela s’explique par sa forte concentration en halite. Certains stipulent d’ailleurs que pour optimiser au maximum son efficacité, le rituel de purification doit se faire tous les deux heures, car l’accumulation d’énergie est très rapide. C’est pour cela que lors d’une séance en lithothérapie, il est nécessaire de purifier la pierre avant et après son usage. Il existe plusieurs manières de procéder à ce rituel. La plus connue et la plus facile d’ailleurs c’est de verser un peu d’eau sur la pierre. Pourtant, comme cette dernière est très sensible à l’humidité, cette méthode n’est pas conseillée. Heureusement qu’il y a d’autres perspectives, notamment l’utilisation de l’encens. Il suffit alors d’exposer le cristal à travers la fumée. Vous pouvez également utiliser de la flamme de bougie avec la même procédure. Par ailleurs, il est aussi possible d’utiliser du sel en y enfouissant complètement la lampe de sel. Une autre pratique assez mystique : l’usage du son d’un tambour ou d’un bol. Pour cela, il suffit de jouer l’instrument et ce sera au son, considéré comme sacré, de se charger de la purification. Mais comment être sûr que le rituel a réussi et que le cristal est bien purifié ? Cela dépendra de votre propre ressenti et de l’amour que vous éprouvez durant le rite. À noter aussi qu’il vaut mieux ne pas introduire une pierre de sel non purifié dans votre maison, car elle risquerait d’y propager des mauvaises ondes qu’elle aurait accumulé auparavant. Vous pouvez aussi purifier son entourage de temps à autre lorsqu’elle ne fonctionne pas.

Conclusion

Pour résumer, le nettoyage et l’entretien de la lampe à sel sont indispensables. Cela est obligatoire pour enlever les coulures à la surface. De ce fait, le mieux de d’effectuer la tache le plus souvent possible. À rappeler également qu’il ne faut surtout et surtout pas la tremper, ni moins la laver dans l’eau et encore moins utiliser du savon. D’autre part, afin d’optimiser ses capacités vertueuses, il serait préférable de la purifier. D’ailleurs, cette procédure est exigée en lithothérapie.

Pour résumer, le nettoyage et l’entretien de la lampe à sel sont indispensables. Cela est obligatoire pour enlever les coulures à la surface. De ce fait, le mieux de d’effectuer la tache le plus souvent possible. À rappeler également qu’il ne faut surtout et surtout pas la tremper, ni moins la laver dans l’eau et encore moins utiliser du savon. D’autre part, afin d’optimiser ses capacités vertueuses, il serait préférable de la purifier. D’ailleurs, cette procédure est exigée en lithothérapie.